Marthe et Mathilde de Pascale Hugues

Vivant en Allemagne depuis bientôt deux ans, il est évident que l’amitié franco-allemande est une thématique qui m’intéresse. Si au collège, ma coeur a balancé du côté de la langue chantante italienne.Aujourd’hui, c’est pour le pays du Rhin que mon coeur balance.

Marthe et Mathilde, c’est l’histoire de deux femmes. Petites filles à la candeur brutalement secouée, adolescentes aux préoccupations banales, jeunes femmes tourmentées par les guerres, Marthe et Mathilde sont deux alsaciennes. L’une francaise, l’autre allemande mais alsaciennes quoiqu’il arrive. Ce qui est fou dans cette histoire d’amitié liée intimement à l’histoire de l’Alsace, c’est que l’on finit par ne plus se retrouver dans les prénoms, dans les identités des deux femmes. On finit par les confondre, par douter … Je ne sais pas si c’est une volonté de la petite fille ou si c’est dû à manque d’attention de ma part mais cela m’a quand même un peu troublée. Je ne savais plus qui était qui … Outre l’hommage que rend la petite fille à ses deux grands-mères, ce livre est un hommage à cette région tantôt francaise, tantôt allemande. On prend alors conscience de la violence avec laquelle nous avons rattaché cette région à la France ou à l’Allemagne …

Une lecture dévorée sur le bancs d’un tramway après trois voyages au boulot. Une lecture que je conseille aux alsaciens, alsaciennes, francais ou allemands.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s