Monstres de Mike Kasprzak

 Je vous avais déjà parlé de Mike, cet auteur au nom d’origine polonaise et donc … pratiquement impossible à écrire de mémoire. Je ne prendrai même pas le risque de tenter l’expérience (oui, je vous entends crier « Pussy » derrière vos écrans d’ordinateur et vous n’avez pas totalement tort). Mike remet le couvert avec un recueil de nouvelles intitulé Monstres.

Monstres. Il ne s’agit pas de ceux qui squattent l’imaginaire enfantin, ceux qui se cachent sous votre lit, dans votre armoire ou au fond de la cave. Il ne s’agit pas d’histoires de monstres qui vous terrorisent à la Stephen King et que vous oubliez quelques jours plus tard. Il s’agit de monstres faits de chaire, d’os et d’une flopée de sentiments.Souvent trop. C’est là que se place Mike, dans l’extrême, le radical. Il ne fait rien à moitié. Brûler la chandelle par les deux bouts ou crever. Pousser les limites jusqu’à l’impossible juste pour se sentir vivant. Si certains y verront de la vulgarité, de l’écriture en mode brute de décoffrage ; j’y vois tout simplement la réalité crachée et montrée sous son vrai jour. Comme toujours. Pas de prise de gants avec Mike ou alors peut-être juste une paire de gants de boxe. Chaque nouvelle est un nouveau round qui n’a pour objectif que de nous mettre K.O. Toi, lecteur, tu encaisses. Discipliné, tu lis. Parfois, tu souris d’un air ironique ou alors tu soupires en te disant que c’est pas tout à fait faux ce que raconte le psychopathe de Mike … et putain, cette réalité, elle te fait quand même un peu chier. Alors tu enrages. Tu enrages avec lui. En symbiose avec l’auteur, tu prends ton pied comme un petit sado-masochiste en tournant les pages.
Mike Kasprzak, c’est un bol d’air pollué qui te remet les idées en place. Mike Kasprzak, c’est le coup de pied au cul que tu attendais. C’est la douche froide qui te remet les idées en place. C’est un auteur à la plume acérée qui heurte, secoue et plait. Je ne conseille pas ce roman à tout le monde. C’est une évidence. Certains ne l’apprécieront pas à sa juste valeur et ca risquerait de sérieusement m’irriter mais pour ceux qui ont un peu de jugeote et de maturité, je vous invite à tester Mike Kasprzak.

Continue de faire ce que tu fais Dude … parce que tu es sacrément doué pour!

 

Vous pouvez vous procurer le petit bouquin ainsi que davantage d’informations ici. Clique mon petit, n’aie pas peur!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s