Les témoins de la mariée de Didier van Cauwelaert

En lisant la quatrième de couverture, je me disais que ce roman pouvait correspondre à mes envies-besoins de ne pas réfléchir, de lire quelque chose sans vraiment mettre mes neurones en marche. Bref, un livre simple semblable au téléfilm de M6 que je suivais parfois avec ma mère … et ouais, la loose mais pas grave. En quelques mots, c’est l’histoire d’une bande d’amis qui se réunissent autour de Marc, le photographe qui collectionne les femmes et les voitures – souvent les choses vont par paire. Il a une bonne nouvelle à leur annoncer : il va se marier avec une chinoise de 19 ans qu’il vient rencontrer et qu’il aime. Pas de bol : il se tue dans un accident de voiture … mais la petite chinoise débarque sans être au courant de ce fameux accident. Comment faire maintenant et surtout qu’est-ce qu’il faut faire maintenant ?

Avec une histoire comme celle-ci, je dois avouer que je m’attendais à une myriade de rebondissements, à des haussements de sourcil, des sursauts et des ‘bien joué mec’ mais tout retombe un peu à plat. Roman polyphonique, l’auteur laisse ses personnages raconter leur version de l’histoire, leurs anecdotes. Nous découvrons ainsi la vérité à travers le regard de plusieurs personnages. Intéressant. Aspect tragi-comique ; nous oscillons entre le drame amoureux et la comédie des amis qui essaient de ne pas révéler la vérité à cette dynamique chinoise. L’intérêt du lecteur calque celui des personnages : qui est cette Yun-Xiang ? Manipulatrice ? Croqueuse de diamants ? Candide paysanne perdue à Paris ? Cherche-t-elle à les diviser ou à les réunir autour de sa présence ? Il n’y a pas plus de questions et ces dernières ressemblent beaucoup à celles que l’on peut se poser quand on regarde un téléfilm un dimanche après-midi.

Je n’ai pas été franchement convaincue par l’histoire tout comme par le style de Didier Van Cauwelaert. Décue de ne pas voir l’histoire prendre son envol, je reste sur ma faim. Néanmoins, il constitue un bon roman de gare.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s