Sacrée souris de Raphael Moussafir

En ce moment, sur les blogs et le monde des livres jeunesse, on ne parle que d’une seule chose. Pépix. Une nouvelle collection chez Sarbacane. Une collection qui promet monts et merveilles … comme beaucoup. Mais tiendra-t-elle ses promesses ? Ici, je vous avais déjà parlé du roman de Marion Brunet s’intitulant l’Ogre au pull vert moutarde : mission réussie. Mais il est désormais temps de parler d’une petite Souris. La petite Souris de Raphaele Moussafir.

Aux premiers abords, on pourrait croire à un petit livre innocent où la petite Souris conterait son histoire candide à un lecteur passif et las. Bon sang ! Ce serait faire complètement fausse route. Avec Pépix, le jeune lectorat n’est pas épargné. On lui raconte des histoires avec humanité et sincérité. Derrière le côté léger d’une petite souris pas comme les autres se cache une multitude de thèmes universels – cela sonne drôlement bien hein ? – : la famille, la manière dont on grandit et dont on appréhende notre avenir, l’Histoire, des sentiments nobles comme l’amour et le courage et d’autres beau-coup moins nobles … La Petite Souris devient alors une Sacrée Souris ! Et Sacrée Souris, c’est ce que l’on pourrait répéter à chaque page tournée, à chaque étape de son épopée. Plein d’humour et de tendresse, Sacrée souris nous offre un moment d’émerveillement.
Bon après, on pourrait croire que les jeunes lecteurs préfèrent les mangas car y’a plein d’images, les comics parce qu’en ce moment Walking dead ca déchire, ou alors regar-der la télévision et jouer à des jeux vidéos. FAUX ! Je suis per-su-a-dée que ce roman pourra satisfaire les plus récalcitrants à la lecture, Sacrée souris est porté par un rythme rudement bien mené : une histoire entrecoupée de dessins, de chansons, de conseils – ô de sacrés bons conseils parfois … – et d’astérisques nous renvoyant à un glossaire. Alors pas de panique mes petits lapins, quand vous commencez à vous lasser de la souris et de sa narration, faites une petite pause et reprenez — ou allez faire un petit tour du côté des chansons.

En conclusion, j’éviterai de faire des jeux de mots débiles sur le nom de la collection et ce que je pense de ce livre … et je vous conseillerai de commencer à trépigner d’impatience car la sortie est pour tout bientôt. TIC TAC TIC TAC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s