Macao Men de Gabriel Guillet

Je ne connais rien au Poker mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier la lecture de Macao Men, le premier roman de Gabriel Guillet. Alors ne me balancez pas cette excuse sans fondement pour ne pas aller l’emprunter, le commander, l’acheter et le dévorer.

Nous suivons les pas d’Hercule Tambour et Eliot Sherman, deux joueurs de poker professionnels qui ont le sentiment qu’ils tiennent le monde entre leurs mains, à Macao. Nouvelle Sodome du jeu et de la prostitution. Ville de tous les Vices où se tient la plus grosse partie du Monde.
Avec ce roman, nous découvrons la ville de Macao tout comme le Poker. L’auteur parvient à nous faire voyager, à nous entrouvrir les portes de cette ville du Jeu où l’argent est partout présente. Sur les tables de casino comme dans les poches des maquereaux. Inquiétante, elle peut vous mener à la Gloire comme au plus profond des Enfers. Macao inquiète, fascine et attire. Semblable à Macao, le poker joue avec vos émotions. Il vous cause ces montées d’adrénaline insoutenables, vous fout des bouffées de chaleur avant de vous faire exulter de joie, de soulagement. Danse des émotions. Folie des grandeurs. Bluffs. Victoire jouissive. Cruelle et saisissable défaite. Le poker pousse et repousse les limites humaines. Le poker, c’est la prise irraisonnable – quoique – de risques sans cesse plus gros. L’auteur nous peint avec justesse l’atmosphère de la table de poker, ces joueurs, leurs pensées, leur désir mais surtout les émotions qui s’emparent d’eux à chaque fois que leurs doigts caressent les jetons.

Avec ces deux éléments pour fond de premier roman, Gabriel Guillet pouvait que nous offrir un roman palpitant où le lecteur salive, jubile, s’inquiète, anticipe, se frustre au rythme des pages. Si vous avez un passionata de poker parmi vos proches, peut-être est-ce un excellent cadeau à déposer au pied du sapin … quant à toi, lecteur curieux, courre après les dollars avec ces joueurs professionnels ! Merci à Daphnis et Chloé pour cette découverte.

Publicités

3 réflexions sur “Macao Men de Gabriel Guillet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s