à la rencontre des Gothiques de Chris Vilhlem & Guillaume Hantz

Ce livre est fait pour les curieux, voilà la première chose à dire sur ce livre ou plutôt sur cet essai.

Je ne pense pas qu’il soit clairement destiné aux adeptes du genre mais que sa vocation est de lever le voile qui repose sur les gothiques, sur ce qu’il y a sous le maquillage des Gothiques. De toute manière, écrire un « essai » sur le mouvement gothique est selon moi un projet ambitieux et par conséquent, un projet dangereux. Et, je ne dis pas seulement cela car il s’agit du mouvement gothique mais justement parce qu’il s’agit d’un mouvement. Quand j’ai constaté l’épaisseur du livre (ne vous attendez pas à avoir une version du Seigneur des anneaux entre les mains), je me suis immédiatement dit que les choses ne seraient pas approfondies et qu’il y aurait par conséquent quelques lacunes. Plus ou moins graves, certes. Mais y n’empêche que je sors de cette lecture en me demandant si elle m’a réellement apporté … et, je ne me considère pas comme étant une fervente connaisseuse de ce milieu.

Commençons par le chapitre portant sur la musique. Quelle n’a pas été ma surprise en voyant Joy Division directement affilié au mouvement gothique ! Je comprends qu’on aime associer de grandes figures artistiques à son mouvement mais bon sang ! Joy Division ! Bref, je ne comprends pas pourquoi il y a été associé et je pense que c’est un point à souligner car lorsqu’on écrit ce type d’ouvrage, il est important pour ne pas dire primordial de justifier chacun de ses dires parce que dans le cas contraire, il y a des gens comme moi qui expriment leur mécontentement. Je tenais à souligner ce point « noir » bien que je considère que la thématique musicale ait été soigneusement traitée dans son ensemble notamment l’emblématique groupe Evanescence qui désormais se retrouve chanté dans les soirées karaoké (si si ! je vous jure qu’en Allemagne, c’est le cas). Dans le domaine culturel et artistique, je souhaite également souligner la partie traitant de la littérature. J’ai trouvé dommage de ne pas mentionner la bit-lit. En effet, même si cela nous fait toujours un peu mal au cœur (je déteste la plupart des ouvrages de ce genre), les nouveaux auteurs utilisent les mythes vampiriques et lupins pour leurs romans. C’est ainsi que nous voyons apparaître des vampires brillés au soleil ou des lupins accros à la musculation. Etrange mais véridique ! Je suis une fervente adversaire de l’usage abusif de ces mythes puisqu’à mon sens, ce genre de littérature les ruine voire les dénature : rien que cela, oui.

Enfin, je sors de cette lecture plus ou moins satisfaite et je n´irai pas jusqu’à dire que j’en sors avec un gros « mouais ». Mais je dis plus ou moins satisfaite car je considère qu’il y a des bonnes choses mais également des lacunes (rien de définitivement mauvais néanmoins). Je pense simplement que ce livre devrait s’épaissir d’autant plus que la lecture en est très agréable. J’en voulais plus, encore plus … toujours plus.

Nota Bene : Je conseillerai cet ouvrage aux néophytes, purs néophytes et pourquoi pas aux parents de certains adolescents qui paniquent en voyant leurs adorables bambins se revendiquer Gothiques.

Publicités

3 réflexions sur “à la rencontre des Gothiques de Chris Vilhlem & Guillaume Hantz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s