The second coming de John Niven

Me faire lire un livre sur Jésus, Dieu, la religion et tout ce qui s’en suit ? Cela peut être envisageable mais il faut y aller à grands coups d’arguments bien placés car je suis sans aucun doute contre le prosélytisme sans limite. Néanmoins, quand il s’agit de dépoussiérer ces thèmes, de secouer la bonne morale des catholiques bien pensants ; je réponds par la positive et m’empare de The Second Coming, sorti en avril 2011.

The Second Coming c’est quoi ? C’est très simple. Dieu revient de vacances. Il avait quitté sa petite création en pleine époque de la Renaissance (autrement dit une sacrée bonne époque pour lui) mais il rentre de vacances aujourd’hui. Inutile de dire que lorsqu’il jette un coup d’œil sur ce qu’est devenu sa Création, il a bien envie de s’arracher les cheveux. Convocations de toutes ses ouailles. Visite à Lucifer. Tirage d’oreilles. Et finalement, il décide de renvoyer son fils Jésus sur Terre pour enseigner ou plutôt rappeler aux hommes qu’il faut être « nice ». « Be nice » ! Voilà le message à faire circuler au plus grand nombre. Jésus a du boulot.
SDF, ami des drogués et des plus démunis, le charismatique Jésus sort sa guitare et joue de ses cordes vocales pour émouvoir et attirer l’attention de son public … jusqu’à se faire caster par « American Popstar ». Évidemment, quoi de mieux que la télévision pour créer le buzz et se faire entendre partout ? Commence alors un road trip mouvementé durant lequel mieux ne vaut pas oublier de mettre sa ceinture.

Avec un scénario comme celui-ci, vous vous doutez bien que John Niven est parvenu à en faire une véritable petite merveille. Sa plume sarcastique, son humour noir, ses répliques cinglantes confèrent au livre un goût délicieusement acide. On rit. On s’attache aux personnages. John Niven interpelle autant qu’il nous fait rire. Je pense notamment à la manifestation contre le centre pour les personnes atteintes du SIDA ou les plaidoyers pour l’homosexualité. Ce sont des thématiques qui apparaissent encore aujourd’hui à la UNE de nos journaux que ce soit en Europe ou aux États Unis. Et si on réfléchissait calmement quelques instants … Bon sang ! J’ai eu envie de tabasser les manifestants de la manif pour tous à grands coups de The Second Coming mais je me suis abstenue … surement parce que j’étais trop loin.

Je vous le conseille et ce, même s’il est disponible qu’en VO. L’anglais, ce n’est pas vraiment mon dada mais expatriée, je me contente souvent des livres en anglais. Il est abordable et puis, vous allez apprendre un tas d’expressions populaires que j’adore tester sur mes amies américaines.

Après avoir lu , vous avez presque envie d’espérer que ce Dieu existe … car franchement, il me donnerait presque envie de retourner à la Messe tous les dimanche !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s