Corps et âmes d’Olympe Mousseron

Le retour en fanfare de Spleen la jeune se fait avec le roman d’Olympe : Corps et âmes. Intéressée par la quatrième de couverture mais également par le titre du roman, je me suis dis : « allez Spleen, plonge un peu dans le fantastique … ça te changera vieille aigrie ! » Alors me voilà face à ce livre qui me laisse plutôt sur ma faim (ou fin … à vous de voir), qui me laisse perplexe … et c’est bien de me laisser perplexe car ça prouve que je m’interroge sur le livre, la manière dont il est écrit, dont le sujet est travaillé.
Je m’explique.

Tout d’abord, prenons les personnages car ce sont souvent eux qui font avancer le roman et qui lui donnent sa petite touche particulière. J’ai cru comprendre que certains lecteurs avaient détesté John, le trouvant trop candide, trop chiant, trop … humain ? Personnellement, c’est ce qui a fait que j’ai apprécié ce personnage. J’ai aimé son côté nonchalant, sans aucun charisme, aucune volonté, aucun but précis, aucune vocation. Il est le héros un peu malgré lui finalement. Il n’a pas grand-chose de spécial à part être un homme comme les autres. J’aime assez quand les auteurs s’emparent de « normalité » pour les plonger dans un tout autre univers. Alors, John réagit à mes yeux comme n’importe qui et c’est ce qui a fait que j’ai aimé avoir envie de le gifler. Quant aux autres personnages, ils auraient dû être un peu plus travaillés pour pouvoir gagner en relief et en complexité. On a les gentils, les méchants et puis c’est tout. Je m’attendais à des surprises du genre : « oh mon dieu ! en fait … » alors que là, tout est un peu trop prévu. Dommage. Mais n’allez pas croire que c’est horrible hein ! les personnages sont tout de même intéressants.

L’histoire. Alors là, je vais être un peu cruelle. Je n’ai pas vraiment apprécié l’histoire mais j’ai beaucoup apprécié l’univers. Une histoire d’amour niaise et candide, ce n’est pas mon fort. A vrai dire, je trouve toujours ça un peu trop bateau … alors je me suis dis « accroche toi à l’univers et à la plume de l’auteur » et dieu merci, Olympe Mousseron sait écrire et vous donner envie de rester accrochée à son livre. Des descriptions plaisantes à lire, une narration originale qui entrecoupe le roman et qui vous donne réellement l’impression d’avancer à la manière d’un film. Après sachez que ce n’est qu’un avis personnel : j’ai du mal avec les histoires d’amour et encore plus quand elles sont bercées par des bons sentiments, par de la niaiserie et de la candeur.
Alors si vous deviez lire ce roman, je vous conseille de vous accrocher à cette plume qui mérite de s’aiguiser, de s’acérer, de devenir plus acerbe. Je suis persuadée qu’avec une histoire plus polémique, la plume d’Olympe s’épanouirait.

Pour conclure, « Corps et âmes » est un thriller (trop) romantique prenant place dans l’univers du fantastique. Entre révélations et bouleversements, vous plongerez dans un univers original tout droit sorti de l’esprit d’Olympe. N’y ayant pas vraiment adhéré, je pense que ce roman plaira aux amoureux d’histoires d’amour et aux curieux.

Merci beaucoup aux Accros & Mordus de m’avoir laissé découvrir ce roman et à Olympe Mousseron de laisser l’opportunité à des lecteurs de découvrir sa plume.
Je vous donne rendez-vous pour une autre histoire, un autre univers mais toujours avec cette même plume, Olympe

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s