Peur bleue de Stephen King | Challenge Stephen King

Premier Stephen King. Premières émotions Kingienne. Premiers frissons.

Je me suis lancée dans cette lecture avant tout car l’histoire me plaisait et quand je dis histoire, je parle du scénario mais également du mystère planant autour de la conception de cette œuvre. Originale puisqu’elle se décompose en mois à l’instar d’un calendrier. Chaque petit récit peut être une accroche à chaque mois. Franchement, je trouve ça vraiment intéressant comme concept et je comprends pourquoi Stephen King a accepté le projet. Bref, revenons à nos moutons ou plutôt à notre loup garou. Une petite bourgade typique de tous les films d’horreur ou les livres de Stephen King.

Malgré le caractère court de ces récits, l’auteur parvient à susciter quelques émotions et à nous plonger dans son univers. Je dois avouer m’être même attachée à quelques personnages et notamment à cette jeune femme seule qui cherche avec grand désespoir son Prince Charmant … Le pathétique de la situation a eu raison de moi et ce n’est pas un sourire qui s’est dessiné sur mes lèvres – n’oublions pas que je suis sadique à l’origine – mais plutôt un air de compassion. =D Pari tenu Monsieur King. Le loup garou dévore mais nous, lecteurs, dévorons Peur Bleue d’une traite.

Petits plus à ne pas manquer : la préface de Stephen King qui vous expliquera le concept originel de l’œuvre et l’adaptation cinématographique. Pour les cinéphiles, c’est un régal.
Conclusion : Premier pas vers Stephen King et le frisson. J’aime bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s