Fin de partie de Samuel Beckett [Challenge]

 

« C’est le commencement qui est le pire, puis le milieu puis la fin ; à la fin, c’est la fin qui est le pire. »

Le théâtre de l’absurde, il faut y faire attention ! C’est à prendre avec des pincettes. Soit on aime, soit on déteste ! Difficile de trouver un juste milieu dans ce genre littéraire. J’avais adoré la Cantatrice Chauve et je dois avouer avoir été beaucoup moins passionnée par Fin de partie.

L’immobilité, l’incapacité, l’enfouissement. Peut-être que ces thématiques traitées dans cette pièce de théâtre sont beaucoup moins amusantes que celles traitées par Ionesco. Peut-être. Les personnages sont tous figés, privés de leur liberté. Nous avons notre personnage principal infirme et aveugle, poussé par son fils plus que mal au point qui a des difficultés à avancer. Et, il y a ces vieillards dans des poubelles qui apparaissent et disparaissent et qui semblent s’aimer comme au premier jour. Cette privation de mouvement, cette lutte acharnée pour avancer, ce mélange de sentiments entre haine et tendresse, cette volonté de prendre son envol et ce lien qui nous retient : qu’est ce que cela signifie ? Doit-on y voir une allégorie de la vie ? Vie durant laquelle nous devons un jour ou l’autre prendre notre envol ?

Je ne sais pas vraiment quoi répondre à ces questions. Je ne sais même pas si Beckett voulait qu’on y trouve des réponses, s’il voulait qu’on se pose des questions. Etait-ce un exercice de style ? Etait-ce le moyen de jouer avec les mots, avec la langue ?

Dans tous les cas, je l’ai lu et à part une satisfaction personnelle d’avoir eu le courage de le lire, il ne m’apporte pas grand-chose ! J’entends déjà le grondement de certains qui se révolteront en disant que je suis une pitoyable lectrice incapable de comprendre la grandeur de cette œuvre … Certes. Mais dans ce cas, il va falloir m’expliquer. Parce que ce livre ne m’a ni fait réfléchir, ni donné du plaisir à la lecture. Il n’a été qu’une « pause » durant une journée bien remplie.

Nota Bene : Je crois que je suis vraiment passée à côté de cette œuvre … alors, je me suis décidée à faire quelques recherches et à aller le voir au théâtre. L’interprétation d’un metteur en scène m’aidera surement à l’apprécier à sa juste valeur.

 

Publicités

Une réflexion sur “Fin de partie de Samuel Beckett [Challenge]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s