Walking Dead – Tome 2

Je vous avais laissé avec le premier tome de Walking Dead que j’avais tout particulièrement apprécié à tel point que j’ai été très rapidement acheté le deuxième et le troisième (mieux vaut être prévoyante dans ces cas là).

Dans ce deuxième tome, les choses changent. Parlons tout d’abord du dessin puisque c’est ce qui nous saute avant tout aux yeux quand on est devant une bande dessinée ou comics (tout dépend comment vous souhaitez appeler cette saga). Charlie Adlard est désormais à la plume. Il est évident que nous nous rendons compte que ce n’est pas le même style. Le style d’Adlard est plus passionné, plus spontané pour ne pas dire brouillon. D’ailleurs, il est dit qu’Adlard ne fait pas de croquis. Il préfère directement dessiner directement sur la page : d’où l’impression de brouillon. Je pense qu’il s’agit d’un style tout à fait respectable auquel il faut s’habituer … et on s’habitue rapidement, au bout de quelques pages. Personnellement, j’ai beaucoup aimé les croquis qu’a laissés Adlard justement à la fin de ce tome. On peut constater que son trait peut être plus fin, plus travaillé.

 

Niveau scénario et intrigue, je dois dire qu’on nous met encore plus de rythme et de pression même si je trouvais qu’il y avait beaucoup plus de dialogue dans ce tome que dans le précédent. Les bulles prennent davantage d’importance et de place. Les intrigues se multiplient du fait de l’apparition de nouveaux personnages. On commence à douter de tout et de tout le monde. La moindre phrase étrange et on se dit : « Oh ! Ca, ça craint pour lui ! » Bref, on se prend au jeu de l’anticipation alors que les auteurs nous prouvent que l’on ne peut pas vraiment anticiper quoique ce soit au sein de cette saga. Les choses ne cessent de rebondir. Le rythme est effréné : nous essayons de lire aussi vite que les personnages essaient de trouver des solutions pour leur survie. Le gros plus de ce tome est sans nul doute l’accent mis une fois de plus sur la psychologie des personnages. Des personnages qui deviennent de véritables personnes, avec des sentiments, des angoisses, des valeurs et des moments d’égarement. Je ne cesse d’essayer de me transposer dans tel ou tel personnage car je pense sincèrement que tout le monde peut se reconnaitre en un personnage. Sincèrement.

 

Le tome 3 est déjà sur ma table de chevet, prêt à être dévoré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s