Palo Alto de James Franco

James Franco-acteur, tout le monde connaissait. Spiderman. 127 heures. James Franco-écrivain et homme de lettres, je ne le connaissais pas. J’ai ainsi pu découvrir que cet homme était doué pour jouer la comédie mais également pour romancer des instants de la vie moderne. Eh oui, en plus d’être bon acteur, cet homme est intelligent et compte rédiger une thèse sur la littérature américaine du XXème et XXIème siècle.

 

 

Bref, parlons plutôt de ce livre.
Des nouvelles qui s’enchainent rapidement, qui se situent tous à Palo Alto. Ville servant de lien à toutes ces histoires d’adolescents. J’aime beaucoup le genre de la nouvelle qui est un véritable test pour l’écrivain : soit il arrive à nous captiver dès les premiers mots, soit il nous perd tout de suite ou nous laisse sur notre fin. James Franco parvient à créer du suspens en quelques pages uniquement, il parvient à vous faire vous attacher à des personnes qui s’évaporent en quelques lignes.

 

Palo Alto semble devenir une ville maudite sous la plume de James. Rien ne se passe comme prévu, des choses atroces se produisent et nous montrent la cruauté de notre société à travers les yeux d’adolescents. Oui, ce recueil traite de l’adolescence. Pour James Franco, l’adolescence est la période de la vie où les émotions sont complexes, où les sentiments se mêlent, où l’on ne contrôle pas ses émotions, et où les événements ont beaucoup d’importance. La vision limitée de la vie de ces adolescents permettent à l’auteur d’appuyer sur les émotions, sur la passion et l’extravagance de ces personnages. Je ne sais pas si je me suis identifiée à ces personnages, je ne pense pas mais ce dont je suis persuadée c’est qu’ils sont parvenus à me toucher. Tous ces êtres blessés, marqués à vie par des événements qui auraient pu avoir raison d’eux … toutes ces personnes réunis dans la même ville me donnent froid dans le dos.
Palo Alto, ville maudite ou ville du XXIème siècle ? James Franco assure qu’il s’est inspiré de faits réels pour écrire ces nouvelles mais qu’il a bien entendu romancé le contexte. Ce ne sont que des choses qui peuvent arriver partout, peu importe la ville et le pays.

A mes yeux, ce recueil de nouvelles est un grand coup fait par l’auteur. Il nous bluffe par sa plume, sa connaissance de la langue, sa capacité à donner vie et contenance à des histoires et des personnages qui ne sont que des êtres banals. Je suis conquise par ce style. Si vous aimez les nouvelles, les livres qui se dévorent en quelques minutes, si vous aimez la littérature moderne et les peintures de notre siècle … alors ce livre est fait pour vous.

Publicités

7 réflexions sur “Palo Alto de James Franco

  1. Opale dit :

    Ah un avis totalement différent du mien ! Moi je me suis franchement ennuyée à la lecture et je n’ai pas trouvé ça super bien écris (ou traduit peut-être ?). En tout cas grosse déception, aussi vite acheté aussi vite revendu !

    • Spleen la Jeune dit :

      ah merde!
      de l’ennui ? carrément !
      pourtant, je trouvais ca rudement bien mené comme recueil de nouvelles … tu peux me filer le lien de ton avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s